lundi 27 janvier 2014

La Tour Eiffel au temps de Jules Renard

Protestation adressée à M. Alphand, directeur de l'Exposition universelle de 1889, contre l'érection à Paris d’une tour  de 300 mètres.

Monsieur et cher compatriote,
Nous venons, écrivains, peintres, sculpteurs, architectes, amateurs passionnés de la beauté, jusqu'ici intacte de Paris, protester de toutes nos forces, de toute notre indignation, au nom du goût français méconnu, au nom de l'art et de l'histoire français menacés, contre l'érection en plein coeur de notre capitale, de l'inutile et monstrueuse tour Eiffel, que la malignité publique, souvent empreinte de bon sens et d'esprit de justice, a déjà baptisée du nom "tour de Babel".
[...] La ville de Paris va t-elle donc s'associer aux baroques, aux mercantiles imaginations d'un constructeur de machines, pour s'enlaidir irréparablement et se déshonorer? Car la tour Eiffel, dont la commerciale Amérique elle-même ne voudrait pas, c'est, n'en doutez point, le déshonneur de Paris. Chacun le sent, chacun le dit, chacun s'en afflige profondément, et nous ne sommes qu'un faible écho de l'opinion universelle, si légitimement alarmée. Enfin, lorsque les étrangers viendront visiter notre Exposition, ils s'écrieront, étonnés: "Quoi! c'est cette horreur que les français ont trouvée pour nous donner une idée de leur goût si vanté?"
[...] Et pendant vingt ans nous verrons s'allonger sur la ville entière, frémissante encore du génie de tant de siècles, nous verrons s'allonger comme une tache d'encre l'ombre de l'odieuse colonne de tôle boulonnée.
Protestation signée de  47 personnalités dont: Charles Gounod, Victorien Sardou, Alexandre Dumas fils, François Coppée, Leconte de Lisle, Sully-Prudhomme, Louis Doucet, Guy de Maupassant.
(Extrait de Le Panthéon scientifique  de la Tour Eiffel, histoire des origines, de la construction et des applications  de la Tour de 300 mètres, exposé de la vie et des découvertes des 72 savants dont les noms sont inscrits sur la grande frise extérieure, par Georges Barral, nouvelle librairie Parisienne, 1892 P. 323.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.