jeudi 18 avril 2013

Journal du 18 avril 1903

- Je vous remercie de votre mot gentil dans votre article sur Steinlen, dis-je à Vauxcelles.
Lui. - J'ai écrit?...
Moi. - Vous ne l'avez pas fait exprès.
Lui. - Si,si! j'ai voulu monter dans votre voiture. Très  bien, votre article sur Leloir!
Moi. - Merci.
Lui. - D'autant plus que je n'aimais pas le précédent.
Moi. - Ah! vous gâtez votre compliment. Mettez au moins un jour entres les deux.
Lui. - C'est que je suis sévère pour vous.
Moi. - Soyez-le un peu pour vous.
Lui. - J'ai de la franchise.
Moi. - Ça ne suffit pas pour avoir du goût.
Lui. - Vous préférez l'autre article.
Moi. - Oui, et je suis sûr qu'il vaut mieux.
Lui. - Vous devez avoir raison.
Moi. - N'en doutez pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.