jeudi 11 avril 2013

Journal du 11 avril 1902

Rentré à Paris. Coquelin dans le Bourgeois gentilhomme.
- Votre ami Guitry! me dit-il en me donnant sur l'épaule une tape à me faire tomber, car je ne l'attendais que sur une jambe. C'est ignoble, ce qu'on a fait à la Comédie-Française, dans Tartuffe, par exemple! On ne joue pas ça comme du moderne!
Il a empêché Ruy Blas de tomber. C'est lui qui a trouvé la façon de jouer le quatrième acte en comique, mais Victor Hugo (il dit "Monsieur Victor Hugo" avec un respect un peu dédaigneux), n'était pas content et lui a retiré le rôle de Triboulet.
D'ailleurs, sauf les trois premiers rôles, le Bourgeois gentilhomme a l'air d'une farce grossière dont Molière devait penser: "C'est toujours bien assez bon pour cet imbécile de Louis XIV!" Une pièce pour une Cour fatiguée qui ne tient plus beaucoup à s'amuser.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.