lundi 15 avril 2013

Actualité littéraire

 Debord à la Bibliothèque nationale
Les Situationnistes (les"Situs") et Guy Debord ont marqué la pensée politique et artistique de ces quarante dernières années. Radicaux, réfractaires à la "société du spectacle" et à la récupération, les voilà exposés à la Bibliothèque nationale de France.
[...]" Il a développé, disent Laurence Le Bras et Emmanuel Guy, commissaires de l'exposition, les armes théoriques d'une critique radicale des conditions d'existence engendrées par le capitalisme avancé: consommation, loisirs, publicité, urbanisme..." En 1994, Debord, atteint de polynévrite, se suicide.
[...] Les inséminateurs de mai 1968. La Société du spectacle de Guy Debord et  Le Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations de Raoul Vaneigem, textes majeurs du mouvement, paraissent en 1967. Ils vont inséminer les contestations étudiantes et leurs slogans. En mai 1968, les "Situs" opèrent auprès des Enragés et des Katangais de la Sorbonne, les anarchistes les plus radicaux du mouvement. Pas au côté des formations de gauche ni des chapelles gauchistes dont ils braquent sans cesse la bureaucratie.
Guy Debord, un art de la guerre, à la BNF, jusqu'au 13 juillet.
(Marc Pennec, Ouest-France, vendredi 12 avril 2013.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.