jeudi 6 décembre 2012

Le théâtre vu par Jules Renard 1/2

Question posée : 
Nous avons adressé à la plupart des auteurs dramatiques un questionnaire dont les principaux numéros sont les suivants : 
1° Quel est l'emploi de vos vacances et quels sont vos projets pour la rentrée ? 
2° On dit partout que le public ne songe plus qu'à "s'amuser" au théâtre, et surtout qu'a rire. Est-ce votre avis ? Et voyez-vous dans le théâtre une tribune où l'on peut exposer des idées, ou simplement le cadre d'un divertissement pour "les honnêtes gens"? 
3° Le drame sous ses deux formes (mélodrame à formule ancienne ou comédie dramatique poussée au noir et au violent) est-il « moribond», comme on l'imprime un peu partout? Croyez- vous que, par l'introduction de nouveaux ressorts dramatiques et lesquels ? on pourrait donner un regain de vie à cet « agonisant » ? ̃ 
4° L'échec ou la médiocre fortune des neuf dixièmes des vaudevilles représentés depuis deux ans vous font-ils croire que le vaudeville, du moins dans sa forme classique, a fini sa carrière? 
5° Quelle est la forme d'art dramatique qui vous paraît la plus en faveur aujourd'hui, et, dans l'évolution des genres, quelle est celle à qui vous paraît devoir aller le succès de demain? 
6° A votre sens, quel est l'auteur dramatique qui, parmi les écrivains morts du dix-neuvième siècle, a été le plus grand, celui qui a laissé la trace la plus considérable ? Et quelle est votre opinion sur Scribe ? Quelle place, à votre avis, tiendra-t-il parmi les auteurs du dix-neuvième siècle ? 
 (Le Figaro, samedi 23 juillet, 1904.) 
Réponse de Jules Renard demain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.