jeudi 31 mai 2012

Effets de lune

Le soir, si je sens que la lune monte derrière moi, à pas de loup, vite je me retourne  et je la regarde en face. C'est plus prudent. Et je voudrais, comme je la regarde, que quelqu'un me lût, dans l'ombre, des détails précis sur elle. Au cœur d'un ignorant, le mystère de la lune fait mal. elle est le désespoir du poète qui ne peut en dire quelque chose de neuf.
Jules Renard, Bucoliques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.