samedi 19 mai 2012

Chitry-les-Mines

Lettre de François Renard (père de J.R.), maire de Chitry, au sous-préfet de Clamecy
(Le Conseil municipal vient de supprimer l'allocation de 200 fr. versée au curé de Chitry) 
2 juillet 1892
D'abord la commune de Chitry est aussi pauvre que possible, de plus M. le curé dessert actuellement la commune de Pazy en même temps que celle de Chitry, ce qui lui procure des ressources plus que suffisantes. 
À la suite  de cette décision du conseil municipal, M. le curé m'a fait écrire par l'évêque; il a fait aussi colporter dans la commune une pétition ayant pour but d'inviter le Conseil à rétablir au budget de la commune la subvention supprimée; j'ajouterai même que le porteur de cette pétition menaçait ceux qui hésitaient à la signer. Le Conseil municipal n'a tenu aucun compte de la pétition qui d'ailleurs n'est pas l'expression de la vérité. 
Sur ces entrefaites, Madame la Comtesse de Nadaillac, qui depuis de longues années faisait distribuer du pain chaque semaine aux veuves pauvres de la commune, a supprimé radicalement cette distribution. J'estime, sans crainte de me tromper, que cette mesure a été inspirée à Madame de Nadaillac par M. le Curé.
(Source: Archives départementales de la Nièvre.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.