DIEU et JULES RENARD

Comment comprendre qu’un athée comme Jules Renard fasse si souvent référence à Dieu tout au long de son Journal ? En effet, sauf à considérer qu’un chrétien puisse regretter son mariage à l’église, refuser de donner le baptême et toute forme d’instruction religieuse à ses enfants, exiger un enterrement civil, il faut bien admettre l’évidence, Jules Renard est irrémédiablement athée.

Certes, il est le fils d’une mère pratiquante, et même bigote, il a dans sa jeunesse suivi les cours de catéchisme. Mais justement, ceci explique cela : On a beau se faire athée, on ne se débarrasse jamais complètement de Dieu. On n'est pas croyant pour autant. Il ne faut peut-être pas chercher d'autres explications aux fréquentes citations qui parsèment le Journal. Mais comme le dit Guy Thuillier (Jules Renard et la religion, S.S.N.L.S.A.-57-2009-2010) "avec Jules Renard on est jamais sûr de rien".

 T.J.